Partagez | 
 

 Une motte de beurre et 3 salades [PicPic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lianaavatar

ღ Servante ღ
mais pas soumise


Messages : 40
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 30
Localisation : Sanctuaire ~ Maison du Scorpion
Humeur : aucune idée

Fiche Personnage
HP:
130/130  (130/130)
Cosmos:
0/0  (0/0)
XP:
0/4000  (0/4000)

MessageSujet: Une motte de beurre et 3 salades [PicPic]   Mer 27 Juil - 9:18

I'm just caught up in all the battles

Pourquoi fallait-il toujours qu'elle soit de corvée de courses... Sa majesté la larve pouvait pas bouger son derrière de temps en temps aussi? Et qu'est-ce qu'elle avait fait de mal encore pour qu'il lui demande de ramener une demi-tonne de trucs? Tout en râlant et pestant contre son maître, Liana avançait au milieu du marché de Rodorio, parcourant des yeux la liste des commissions bien trop longue à son goût. Non seulement ça allait coûter une petite fortune tout ça, mais en plus il faudrait qu'elle porte tout. Évidement, quand on a un cosmos sur-développé, c'est rien...mais quand on est une adolescente, certes forte, mais clairement pas au niveau d'un chevalier d'Or, ça pèse et ça ruine les muscles.

Un débris eu le malheur de se mettre en travers de son chemin, et la jeune servante lui donna un grand coup de pied, y concentrant toute sa colère et sa rancœur. Valait mieux que ce soit des cailloux plutôt que la tronche de son maître pendant qu'il dormait, ou quelques vengeances mesquines qu'elle gardait pour elle. Il allait payer quand elle rentrerait...Le temple où ils vivaient allait encore résonner de leurs cris, presque une routine à force.

Le jour était déjà bien avancé, le soleil brillait tranquillement au dessus de la petite place, dispensant une chaleur non négligeable pour un jour de beau temps typiquement grec. Elle avait beau râler, la jeune femme se sentait tout de même parfaitement à sa place aux côtés de son maître...Peut-être même qu'elle l'aimait bien...mais ça elle ne l'avouerait jamais, même sous la torture. Bon, au lieu de rêvasser, il manquait encore pas mal de choses, dont un sublime sac de farine de 15 kilos. En fait elle allait l'étrangler dans son sommeil, ce serait simple et efficace. Taré...

Après l'achat, Liana balança le sac sur son dos, chancelant sous le poids soudain, l'autre sac à son côté menaçant de s'écraser au sol. Et si elle lui faisait bouffer ladite farine par le nez? Ensuite lui enfoncer un entonnoir dans la gorge et lui faire ingurgiter un maximum d'eau et le regarder s'étouffer avec l'espèce de pâte que ça ferait dans ses boyaux...Ou alors remplacer les produits de toilettes par un mélange de fromage de chèvre bien odorant et de colorant de betterave...

Toute à ses projets machiavéliques, l'adolescente ne vit pas l'homme qui se trouvait sur son chemin et le percuta de plein fouet, tombant à la renverse sur son postérieur peu rembourré dans un nuage de farine, le sac ayant bien entendu explosé sous le choc.

Foutredieu, vous pouvez pas faire attention? Yen a qui bossent ici!

_________________



Dernière édition par Liana le Ven 29 Juil - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://asgraph.actifforum.com/
Kardiaavatar

Scorpio no Gold Saint
♦ Fire Heart ♦


Messages : 18
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 31
Localisation : Au Sanctuaire... La barbe
Divinité Protégée : Normalement ça doit être Athéna... M'enfin...
Humeur : Sadique...

Fiche Personnage
HP:
130/130  (130/130)
Cosmos:
250/250  (250/250)
XP:
105/8000  (105/8000)

MessageSujet: Re: Une motte de beurre et 3 salades [PicPic]   Ven 29 Juil - 14:05

Sunshine, Beer and... Damned...Liana

    Le soleil ! Magnifique journée en perspective, mais où était Liana ? Kardia venait à peine de se lever et voilà que cette bonne a rien n’était même pas là… A croire qu’elle le faisait exprès, non mais franchement les servantes de nos jours… Baillant à s’en décrocher la mâchoire, le Scorpion d’Or se leva d’un bond, simplement vêtu… Bon en fait il n’avait rien, il gouta le soleil sur son visage, s’approchant de l’ouverture de sa chambre qui offrait une magnifique vue sur le Sanctuaire. A vue d’œil, il devait déjà être tard mais Kardia s’en fichait pas mal, depuis plusieurs jours il ressentait l’excitation des combats à venir, ce n’était plus un secret, les soucis arrivaient à grand pas maintenant, Hadès se baladait tranquillement dans un corps humain et il allait surement avancer ses pions ce qui voulait dire des combats et le Saint avait hâte de pouvoir se frotter à des adversaires dignes de valeur. Après avoir profité un temps du soleil, le chevalier à la tignasse bleuté alla dans la salle de bain et pesta, décidément, Liana était une vraie bonne à rien, il n’y avait pas d’eau chaude dans le grand baquet… Elle allait surement tâter de la badine… Enfin non, c’était idiot il n’en avait pas… Dommage, rien qu’en pensant à cette idée tordue, Kardia se marra avant d’aller dans le baquet d’eau froide lui procurant un long frisson glacé, remontant le long de sa colonne vertébrale. La bonne chose là dedans c’est qu’il ne resta pas trois plombes dedans à chantonner comme un idiot et après avoir fait la toilette il sortit, se sécha et s’habilla de son armure d’or.
    Le voilà enfin paré pour aller dans son temple qui était juste à côté, il remercia d’ailleurs intérieurement les architectes, avoir ses appartement attenant à son temple c’était vraiment génial, il avait lui-même fait la déco qui était spartiate, enfin pour lui, ce qui forcément n’était peut être pas du goût d’autres personnes, le style était pareil à celui des anciens romains avec peut être moins de tentures et ce genre de trucs, au diable l’ambiance grecque ! Bon fallait avouer que c’était du pareil au même en fin de compte mais pour Kardia ce n’était pas rien.
    Alors qu’il commença à chercher Liana partout il se souvint vaguement de quelque chose, hier soir elle lui avait dit un truc. Le Saint commença à faire les cent pas dans la pièce centrale des ses appartements, son front plissé montrait qu’il était en pleine réflexion, en fait il essayait de se souvenir de ce qu’elle avait dit. Alors qu’il continuait sa gymnastique de réflexion il s’arrêta net et frappa dans ses mains, un large sourire sur son visage, apparemment il c’était souvenu de ce qu’elle avait dit et cela le mettait de bonne humeur.

    Ou pas en fait… Plusieurs minutes plus tard, le Scorpion doré marchait dans les ruelles de Rodorio, sifflotant tranquillement, sa cape enveloppant son armure, bien que hors du sanctuaire, il était obligatoire pour un chevalier d’or de se balader vêtu de son armure à Rodorio, il parait que ça rassure les gens mais Kardia s’en foutait un peut, c’est juste qu’il aimait son armure en fait, elle était pour lui la plus belle pièce qui existe. Ainsi donc notre jeune homme de 22 années se baladait dans le petit village, certains habitants le regardant avec respect et d’autres avec crainte… Surement les plus censés, Kardia était peut être le plus sadique des douze… Même Mani’ n’arrivait pas à sa hauteur bien qu’il soit du même genre.
    Le jeune homme allait vers une petite taverne où il avait ses habitudes, même si ce n’était pas vraiment dans les règles de la chevalerie, Kardia adorait l’ambiance d’une bonne taverne et en plus sans Liana dans ses pattes il pouvait y aller à loisir… Car oui, il n’avait toujours pas sût pour quelle raison sa servante n’était pas là et il avait trouvé génial l’idée d’avoir du temps libre sans cette gâcheuse de vie... C’est vrai quoi, elle avait un sale caractère… Parfois pire que lui… Peut être pour ça qu’il l’avait pris sous son aile, il aimait bien cette canaille têtue.
    Le chevalier arriva dans une large rue menant au marché quand tout à coup, il sentit un truc désagréable le frapper avant d’entendre un sac éventré et une voix qu’il ne connaissait que trop bien. Son regard distant se porta alors sur Liana, les fesses par terre et totalement enfariné, il ne pût retenir un rire sadique en la voyant ainsi.


    « Liana ! Voilà donc où tu étais… A bailler aux corneilles au marché… Franchement pour un maitre, je crois bien que je suis trop gentil avec toi, tu aurais du être à mon chevet. »

    Il croisa les bras, ne cherchant même pas à la relever, de toute façon, il n’en avait pas l’intention et puis il savait qu’elle mordrait après sa pique alors autant ne pas salir son armure. Son œil critique la dévisagea longuement avant qu’un nouveau sourire ne s’affiche sur son visage.

    « Le sol est-il confortable pour ton postérieur ? En tout cas va falloir un nouveau sac de farine… Tu ne serais pas digeste à faire cuire au feu de bois. »


    Il se pencha vers elle et lui donna une pichenette avant de s’écarter de toute riposte.

_________________
[img][/img]




Revenir en haut Aller en bas
Lianaavatar

ღ Servante ღ
mais pas soumise


Messages : 40
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 30
Localisation : Sanctuaire ~ Maison du Scorpion
Humeur : aucune idée

Fiche Personnage
HP:
130/130  (130/130)
Cosmos:
0/0  (0/0)
XP:
0/4000  (0/4000)

MessageSujet: Re: Une motte de beurre et 3 salades [PicPic]   Ven 29 Juil - 15:21

Come crawling faster...Obey your master

Un épais nuage blanc s'élevait autour d'elle, les silhouettes des spectateurs étaient à peine discernables, et celui qu'elle avait heurté sans ménagement se dressait devant elle avec cette voix reconnaissable entre toutes. Donc non seulement il lui refilait les taches les plus désagréables, mais en plus il venait la narguer. Ce soir, attention au repas, de grandes chances de trouver du gravier dans le gratin... Se remettant d'aplomb, Liana tacha d'enlever la fine poudre qui la recouvrait, jetant au passage mains regards noirs de haine au Chevalier, en vain. Son visage était encore couvert de farine, inutile de lutter.

Bailler aux corneilles ? Je suis debout depuis l’aube, pas comme certains qui pioncent jusqu'à pas d'heures !
Pioncer c'était trop faible par rapport à l'activité du Scorpion quand elle était partie : étalé en travers de son lit, le visage écrasé contre un oreiller, la bave coulant de sa bouche entrouverte, des ronflements peu discrets en sortant, et bien entendu le cul à l'air...Oui, monsieur dormait nu, sans se soucier le moins du monde du fait qu'une jeune fille vive sous son toit. Bon elle en avait vu d'autres, mais quand même ! Savourant à l'avance les nombreuses vengeances en devenir qui se formaient dans son esprit, l'adolescente rassembla les divers légumes éparpillés sur le sol jusqu'à ce que l'homme élève de nouveau la voix. Une aubergine à la main, elle se releva d'un coup, se dressant devant lui tel un démon miniature. S'il continuait sur ce chemin, elle allait lui montrer une toute nouvelle recette de Moussaka, devant tout le marché, et sans beurre qui plus est.

Puisque Monsieur est là, Monsieur va le porter lui-même son sac de farine s'il veut du pain. Pas de raison que je m'esquinte le dos pour vos beaux yeux mon cher maître.
Ce n'était pas pour rien qu'elle avait vécu dans plusieurs Maisons avant d'atterrir chez Kardia. Ça devait être le seul techniquement capable de supporter son caractère, selon le Pope ils étaient assez semblables...Malgré tout, elle n'arrivait toujours pas à comprendre comment ce jeune homme qu'elle avait vu arriver lors de son enfant, pas beaucoup plus âgé qu'elle, avait pu devenir un tel abruti. Il oubliait un peu trop souvent que ses appartements seraient un foutoir sans nom si elle ne passait pas derrière lui tous les jours. Mais non, jamais de merci, jamais de repos pour la servante, c'était son boulot après tout. Bosse ma grande, les remerciements tu te les fais toi-même.

J'aurais dû vous tuer quand vous êtes arrivé au Sanctuaire, j'aurais peut-être eu un maître un peu plus gentil et un peu plus aidant. Mais ça peut encore s'arranger...

Elle ajouta mentalement une liste assez impressionnante de poisons divers et variés, suivie de quelques méthodes d'étranglements plutôt cocasses, comme user de sa cape ou de ses sous-vêtements. La jeune fille se pencha pour ramasser le sac de commissions et le plaça sur son épaule, se dirigeant à nouveau vers l'étal du meunier. Elle venait de lui céder une coquette somme pour le sac qui avait explosé, et elle s'apprêtait à recommencer. Pas d’extra cette semaine, et pas de savon à la violette qu'elle aimait tant.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://asgraph.actifforum.com/
Kardiaavatar

Scorpio no Gold Saint
♦ Fire Heart ♦


Messages : 18
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 31
Localisation : Au Sanctuaire... La barbe
Divinité Protégée : Normalement ça doit être Athéna... M'enfin...
Humeur : Sadique...

Fiche Personnage
HP:
130/130  (130/130)
Cosmos:
250/250  (250/250)
XP:
105/8000  (105/8000)

MessageSujet: Re: Une motte de beurre et 3 salades [PicPic]   Ven 12 Aoû - 14:05

Sea-urchin, discourse and threat

    Et voilà la petite furie, Kardia regarda Liana commencer à s’emporter, pris entre l’envie d’éclater de rire et de garder un peut de sérieux mais c’était difficile, il se posa un bras contre ses côtes alors que son autre main se posa sur sa bouche et il tenta d’étouffer son rire. Il la laissa continuer à s’énerver sur lui, malgré tout ce qu’il pensait d’elle il devait avouer qu’il adorait ses hurlements et la façon qu’elle avait de gesticuler, même si aujourd’hui elle était blanche, il pouvait deviner qu’elle avait surement les joues rouges et il trouvait ça tordant.
    Malgré tout, Kardia tiqua lorsqu’elle devait plus acerbe dans ses propos et son regard devint plus sadique et son sourire également, il se pencha en avant, comme s’il était prêt à jouer un sale tour à Liana et la suivit vers l’étale, il rumina quelques mots, essayant d’imaginer ce qu’il pourrait bien lui faire. Alors qu’il l’attendait, il remarqua qu’elle faisait une moue devant le marchand, surement au sujet du prix… Elle avait des oursins dans les poches ? C’était vraiment affligeant, il soupira lourdement et mit Liana sur le côté en secouant la tête.

    « Et en plus je vais devoir payer… Adieu la pinte dans la taverne… Pfff. »

    Il sortit alors une bourse rondelette d’or et paya le marchand pour le fameux deuxième sac de farine et le mit sur son dos aussi facilement qu’un oreiller. Il regarda alors Liana et haussa les épaules. Qu’est-ce qu’il allait faire d’elle ? Le Grand Pope avait bien dit à Kardia qu’il était le dernier sur qui la servante pouvait compter, c’était ça ou alors elle allait retourner à Rodorio pour travailler et vu son caractère, Kardia savait très bien qu’elle se ferait jeter de presque partout. Bon, le tout c’était de rester zen avec elle, encore que même lorsqu’il la rembarrait elle avait de quoi répondre… Faut dire qu’elle avait du caractère à n’en pas douté et puis elle avait de quoi l’impressionné et puis la torturer mentalement, la faire perdre son sang froid était un passe temps agréable lorsqu’il n’y avait pas de combats.

    « Bon tu bouges ? Déjà que je dois acheter parce que mademoiselle a des oursins dans les poches, je ne vais pas poireauter. »

    Il la snoba alors sans aucun remords et commença à marcher avec son sac sur l’épaule… Franchement un Gold obligé de faire ça, non mais franchement, elle était vraiment prête à tout pour l’humilier, sauf que déjà il réfléchissait à comment lui faire passer un sale quart d’heure. Et oui Kardia était comme ça, toujours à chercher des idées tordues pour ennuyer Liana et vu qu’elle adorait lui répondre, il adorait se venger. Bref c’était le genre de cercle vicieux qu’il aimait par-dessus tôt et attention, interdit de la toucher ou de la tourmenter, il était le seul à avoir ce droit ! Il marchait d’un pas droit et élégant dans la grande rue de Rodorio, pestant sur le fait qu’il ne puisse pas aller boire une pinte, sur le fait que sa servante soit si peut soigneuse avec les affaires, et ça tout en jetant un petit coup d’œil à Liana pour voir sa réaction, oui c’était un sadique. Arrivé à un croisement il prit à gauche direction le Sanctuaire.

    « Et pour ce qui est de me tuer… Tu mériterais que je te rosse jusqu’à ce que je ne puisse pas différencier ta peau et ta chair mais aujourd’hui je suis de bonne humeur et puis sans moi… Faut avouer que tu serais à la rue comme un chien errant et crois moi, l’époque n’est pas propice aux chiens errants. »

    Il avait dit cela d’un ton détaché mais il y avait quand même la trace d’une menace, le genre de chose qui faisait de lui ce qu’il était en somme et Liana devait surement s’en contre balancer, elle était habitué maintenant.


_________________
[img][/img]




Revenir en haut Aller en bas
Lianaavatar

ღ Servante ღ
mais pas soumise


Messages : 40
Date d'inscription : 12/07/2011
Age : 30
Localisation : Sanctuaire ~ Maison du Scorpion
Humeur : aucune idée

Fiche Personnage
HP:
130/130  (130/130)
Cosmos:
0/0  (0/0)
XP:
0/4000  (0/4000)

MessageSujet: Re: Une motte de beurre et 3 salades [PicPic]   Ven 12 Aoû - 16:27

When your world's come crashing down

Traînant des pieds, elle suivit le chevalier. Radine non, pas vraiment, mais là il ne s'agissait pas son argent personnel mais de celui de la maison. Mis à part une partie qu'elle gardait en cas de conflit et donc de dégâts dans le Sanctuaire. Parce que mine de rien, les sculpteurs qui sont capables de refaire parfaitement les décorations si chères au Scorpion, ça coûtait cher. Donnant un coup de pied dans un caillou qu'elle envoya voler au loin, elle ne put s'empêcher de marmonner.

Tant mieux, ça évitera que vous jetiez le déshonneur sur les autres Chevaliers d'Or...Un saint à la taverne, quelle honte...
Retenant un grand soupir, l'adolescente marchait derrière son maître, le sac contenant les commissions pesant lourd sur son épaule. Elle avait l'habitude bien sur, mais parfois elle se demandait pourquoi elle s'obstinait à rester avec Kardia. Dans le genre humeur changeante, même une femme durant ses périodes était plus stable. Elle ne comptait plus les jours où elle en prenait plein la tronche, où il la cherchait dans l'unique but de la faire réagir. L'entendant élever la voix à son encontre, elle ne prit même pas la peine de répondre, préférant à la place lui jeter un regard dédaigneux. Un nouveau caillou subit la colère de Liana, elle savait parfaitement que plus elle répondrait, plus il insisterait. Un bon gros cercle vicieux en somme, qui ne se mettait en pause que lorsqu'ils dormaient, même les repas étant plutôt houleux.

Parlant de chercher les ennuis, voilà qu'il recommencer à lancer des piques, espérant de toute évidence la mettre assez en colère pour justifier les brimades qu'il devait déjà avoir en tête. Pas question de rentrer dans son jeu, elle avait bien mieux en tête. Passant devant lui sans même un regard, elle replaça le sac sur son épaule, droit et fière du haut des ses 1m60, sa voix lente, posée et totalement détachée.

Aucun intérêt de vous tuer maintenant, je devrais porter ce sac toute seule. Je peux attendre votre sommeil, et je dirais qu'un spectre vous a surpris...Et après quelques jours de deuil et de jérémiades semées de repentance totalement surjouée, j'irais dans une autre maison...Peut-être celle de maître Degel, qui était si gentil, si calme et si doux avec moi.
Plutôt s'arracher les deux yeux et les apporter elle-même à Cerbère que de retourner chez le Verseau, mais ça elle préférait ne pas s'attarder dessus. La jeune fille n'était restée qu'un mois avec le Chevalier, mais chaque jour avait été d'un ennui presque insupportable: il lisait, se nourrissait pour emmagasiner de l'énergie, retournait lire, s’entraînait un peu juste pour ne pas perdre l'habitude, dînait et se couchait. Pendant ce temps, elle tournait en rond, nettoyait ce qui avait à nettoyer, et finalement, après une ou deux heures, s'asseyait dans un coin et attendait que le temps passe. Il ne se passait jamais rien d'important, et il n'y avait même pas de livres intéressants dans la bibliothèque personnelle.

En attendant, elle espérait bien avoir titillé la jalousie du Scorpion à l'encontre de ses chers collègues, entre autres ceux chez qui elle avait déjà vécu. Qui savait ce qu'il se passait dans les autres Maisons, et en l’occurrence ici, dans celle du Verseau.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://asgraph.actifforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une motte de beurre et 3 salades [PicPic]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une motte de beurre et 3 salades [PicPic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Beurre de pommes et Sorbet "Granny"
» Je veux le beurre, l'argent du beurre et la crémière!!
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [Antoine Gauthier de la Motte] Une discussion courtoise
» Quelques grammes de beurre - Whit Jessy -
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Memories :: Sanctuaire Saint d'Athéna :: Rodorio et ses alentours :: Place du Marché-